mercredi, avril 07, 2010

Championnat Régionnal ULM 2010

Ce week-end, c'était le championnat régional ULM des pays de Loire à Aron les Ecotays!
Malgré des prévisions météo alarmistes, l'organisation a maintenu la date, et elle a bien fait puisque qu'on a quand même réussi à faire un vrai mini championnat (manquait juste une épreuve d'économie...)
Je passe rapidement vendredi soir, samedi et dimanche matin, que l'on a passé à attendre et encore attendre que le vent et les grains cessent, mais je tiens à souligner l'ambiance très sympathique et conviviale qui régnait dans le club-house (chauffé!) et qui a permis de faire passer le temps tranquillement dans la joie et la bonne humeur :-)

Dimanche soir, il ne pleut pas, mais le vent est bien présent et trop rafaleux pour lancer une manche, alors David nous propose un nouveau type d'épreuve : de la mania-gonflage! En fait, c'est un petit parcours chronométré en triangle avec retour au point de départ, à faire avec la voile au dessus de la tête (et sans moteur). Le concept est simple, facile à mettre en place, mais aussi très sélectif car il faut savoir avancer sans se faire soulever, et reculer sans faire tomber la voile! Il faudra penser à refaire ce genre d'épreuve sur d'autres compétitions!
Je m'en sort plutôt bien en bouclant en 43s juste derrière pascal.

Après le repas, briefing pour les épreuves du lendemain matin car la météo s'annonce plus clémente! On partira pour une navigation (non chronométrée) où l'on doit repérer des photos et noter dans quelle zone du parcours elles se trouvent. A la fin du parcours on doit faire un atterrissage de précision moteur coupé, donner notre repérage de photos aux commissaires, puis repartir (avec un décollage noté) pour une épreuve de vitesse mini-maxi et finalement se poser sur la petite zone d'attérro (bonus).

Le lendemain matin, réveil à l'aurore avec une température négative et peu de vent au sol. Briefing à 7H, on nous donne les 16 photos pour la première nav, et David nous précise qu'il faudra décoller avant 8H et se poser après la mini-maxi avant 10H45.
Je prend le temps de découper et coller les photos à coté de ma carte, j'enfile la combi et garde ma veste par dessus, je met ma cagoule, j'enfile mes deux paires de gants, sans oublier d'y insérer une paire de chaufferettes, et je met ma machine sur le terrain.

Décollage, je prend un peu d'altitude et je regarde l'heure : 7H52! ça va être chaud pour que tout le monde soit parti avant 8H....
Je file au début du parcours et prend de l'altitude. L'épreuve n'étant pas chronométrée, je reste trimé, et me décale un peu à l'extérieur du parcours pour prendre le temps de bien me repérer et chercher les photos au sol. du coup je vois plusieurs voiles passer devant moi...
Après 30 minutes de vol, et quelques photos, je suis un peu scotché face au vent, et je me rend compte que si je continue à cette vitesse ça risque d'être long pour boucler le parcours... Du coup ça risque aussi d'être juste pour avoir le temps de faire la 2ème épreuve dans les temps, donc je détrimme à fond, et tant pis si j'ai moins de temps pour repérer les photos...
A la fin du parcours j'ai redoublé presque tout le monde, et noté pas mal de photos, alors je me dirige vers le terrain.
Il y a déjà plusieurs voiles en boule au sol, je me dis que c'est probablement des personnes qui ont fait demi-tour à cause du froid, et je suis content de m'être bien équipé, car je n'ai pas souffert du froid ;-)
Je coupe mon moteur au dessus du terrain et prépare mon approche en notant qu'il va y avoir un bon gradient car la manche à air indique beaucoup moins de vent au sol. Un dernier virage bien appuyé pour une bonne prise de vitesse, un flare sur la première moitié de la cible, un touch au centre, et un posé content quelques mètres plus loin.
Je m'écarte, et fait le point sur mon repérage photo, avant de donner ma feuille à un commissaire.


Je remet un peu d'essence car je n'avais pas prévu de voler aussi longtemps dans la première nav, puis je prépare la nav de la mini maxi : je recolle la bonne carte, et accroche le GPS. Puis j'emmène mon paravroum plus loin, j'étale ma voile et je demande l'autorisation de décoller aux commissaires. C'est ok, alors gaz et c'est reparti!
C'est seulement une fois en l'air que je me suis rappelé que le déco était noté, mais heureusement j'ai réussi du premier coup, donc tout va bien ;-)

Un fois en l'air je constate que les conditions se sont un peu dégradées, les cumulus commencent à se développer et le vent ne se calme pas... Je monte au dessus de l'inversion et me cale face au vent pour constater qu'en forçant un peu on arrive à faire du stationnaire! Et comme le vent est en travers du parcours on va pouvoir craber à deux à l'heure.... Le problème, c'est que à ce jeu là je risque d'aller momentanément en arrière sur le parcours car il est difficile d'estimer précisément si on avance ou pas quand on est aussi lent à 400m/sol....de plus je risque de me fatiguer, et surtout je serais encore sur la vitesse mini à l'heure limite du posé.... du coup je choisis de ne pas trop me focaliser sur la performance en vitesse mini, d'autant plus que je me rend aussi compte que la vitesse maxi risque d'être longue face au vent, et je suis probablement déjà limite pour me poser avant 10H45!!!
Une fois au bout de la vitesse mini, il me reste moins de vingt minutes pour rentrer au terrain en passant par la vitesse maxi.... Je détrimme à fond, sort le barreau et c'est parti!
au bout de la vitesse maxi, il reste moins de 10 minutes pour rejoindre le terrain, je ne lâche rien. A 1km du terrain je ralenti mon moteur tout en restant à vitesse max, et me pose directement dans la zone d'atterrissage. Je regarde l'heure du GPS : 10H42.... Il était temps! Et seul Daniel (qui était sur le parcours avec moi) se pose aussi dans le temps réglementaire!

J'apprendrais plus tard, que : à 8H, voyant que moins de 10 pilotes avaient décollé dans les temps, david avait annoncé (aux pilotes encore sur le terrain), qu'il ne tiendrait pas compte des horaires.... Il a bien fait car sinon, cela aurait été comme une annulation de manche puisque qu'il n'y avait pas suffisamment de pilotes en l'air pour valider la manche, et ça aurait fait foirer tout le championnat... Mais du coup j'ai bourriné pour rien sur les photos et la vitesse mini...

Au final je ne m'en sort quand même pas si mal, car j'ai le max de point pour les photos, j'ai réussi la PA, et je suis 5ème à la mini-maxi...
Du coup, je finis second au classement scratch derrière pascal, et premier au classement régional! C'est cool! :-)

Un grand Merci à toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à ce que ce championnat soit une réussite! Et vivement l'année prochaine :-)

PS pour Vincent Regnier : On attend ta vidéo avec impatience ;-)