jeudi, juillet 13, 2006

Un océan de nuages!

Samedi dernier, le réveil à encore sonné très tôt, mais ça en valait la peine!

A st georges de montaigu le temps est complètement couvert, mais il n'y a quasiment pas de vent au sol, c'est pas un temps idéal pour faire du photo aérienne..... à moins d'aller chercher la lumière là où elle se trouve!
Décollage tranquille avec ma polaris, puis montée jusqu'à trouver la base des nuages vers 350m, Je ne connais pas leur épaisseur mais la masse d'air est calme, et il n'y a pas d'orage de prévu dans le coin, alors je tente la traversée! (je ne l'ai fait qu'un fois pour l'instant malgré 4 ans de pratique....)
A 450m, je ne vois plus du tout le sol sous mes pieds, la désorientation est totale!
Mes lunettes sont vite trempées et je ne vois plus rien au travers.... mais comme on ne peut rien voir ça n'a pas vraiment d'importance....
J'ai l'impression de tourner légèrement vers la gauche mais un coup d'oeil au GPS m'indique que au contraire je tourne de l'autre coté. L'impression est bizarre je suis obligé de me pencher du coté où j'ai l'impression de tourner... c'est un peu contre nature, mais ça prouve bien que notre oreille interne est insuffisante pour notre équilibre, et que notre cerveau est perdu dès qu'il ne reçoit plus d'info visuel pour corriger notre équilibre...
Les minutes passent...600m, 700, 800m et j'espère trouver le soleil avant 1100m car ici le plafond est à 1200m!
A 900m, tout à coup je note une augmentation de la luminosité! JE tourne la tête et aperçois le soleil! Enfin!

Vers 950m la vue se dégage et je découvre cet océan de nuages!


Oh tiens! Un spectre de brocken!



A 1200m la vue deviens magnifique!









Après une demie heure passée à virevolter sur cet océan, je coupe le moteur pour rejoindre le plancher des vaches, sans oublier de saluer à nouveau "MA" gloire! ;-)


Un peu plus tard dans la matinée, un paramoteur arrive de nulle part!
C'est Edward Lichtner qui arrive de Chartres après 2 jours de vols!
Il va rester toute la journée au terrain pour échanger des histoires de paramoteur avant de repartir le lendemain matin!
Puis le soir, nous partons tous à 30km de là, pour faire un peu d'animation en vol à l'inauguration de la pizzeria d'un autre paramotoriste du club.


Voila, c'est ça le paramoteur comme je l'aime!

1 commentaire:

lezaar a dit…

Fredy...je crois que je vais quand même retenter l'aventure paramoteur :-)